RS Laufzettel

Disparition de timbres de rationnement

Témoin de l’histoire suisse

C’est en mars 1945 que Georg Wenger, domicilié à Reinach (Bâle), dépose une réclamation à la Poste suisse. Son envoi postal adressé au Garage Schmid à Frick n’a pas été remis à son destinataire.

Lorsque la réclamation est déposée à la Poste, on est encore dans la période de la 2e guerre mondiale. Cette guerre n’est pas sans conséquences pour la Suisse. Certes, il n’y a pas eu d’invasion militaire, mais étant donné le manque de matières premières en Suisse, celle-ci est fortement dépendante des pays limitrophes. Au moyen de mesures de rationnement, le gouvernement essaie de garantir au minimum l’approvisionnement de biens de première nécessité.

Ce sont dix «timbres de rationnement» que M.Wenger envoie au Garage Schmid à Frick. Ces timbres donnent le droit de retirer dix fois dix kilos de charbon. Economisés pendant une longue période, ce charbon devait être utilisé comme carburant pour le carburateur à charbon d’une véhicule automobile, car à cette époque on ne trouvait plus d’essence ni d’autres carburants pour les voitures. Mais aucun de ces timbres de rationnement n’est finalement parvenu au Garage Schmid.

Comme le pli n’avait pas été envoyé en «recommandé», il ne fut pas possible de déterminer l’endroit où il se trouvait. Mais ce formulaire de réclamation de 1945 a tout de même trouvé son chemin et est arrivé chez Rölli Ventes aux enchères & Philatélie, où il attend, soigneusement conservé, son nouveau propriétaire.

Retour à Trouvailles